Le Mec relou des soirées

Le mec relou des soirees-cest quoi ce gilet grand-mere_gauloise de nuits

Je vais vous parler d’un profil de mec que l’on peut croiser partout, mais qui s’épanouit particulièrement le soir et la nuit. Il sévit surtout dans les bars, en boite de nuit, pendant les crémaillères, les soirées d’anniversaire, etc… Le relou des soirées pourrait s’appeler le Diseur de Méchancetés.

Il se reconnaît grâce à ses petites phrases assassines qui ne vous mettent pas en valeur. Ne cherchez pas à vous justifier avec cet individu, il serait trop content de voir que vous prenez la mouche, lui qui n’est tellement pas sûr de lui qu’il est obligé de descendre les autres pour se sentir mieux. Il aime s’attaquer aux filles pas très assurées (la proie facile), ou au contraire il s’acharnera à essayer de briser une fille qu’il juge (toujours d’après ses critères à lui) trop prétentieuse, trop snob, trop canon, etc…

bonhomme moqueur-relou de soirees_Gauloise de NuitsCe n’est pas forcément le mec qui drague mais il est plombant et malveillant. Surtout qu’en général, l’alcool aidant, il se croit surpuissant, pue de la gueule et vous postillonne dessus.
N’essayez pas de vous en faire un ami ou pire, un amoureux. Dans tous les cas,  il ne se pliera jamais en 4 pour vous faire plaisir, bien au contraire.

Voici quelques petites phrases qui vont permettront de reconnaître le mec relou* à fuir en soirée, comme dans la vie.

  • T’as pas eu le temps de te changer ? / T’as trouvé que ça dans ta garde-robe ??! / Ou la variante : tu devrais pas t’habiller comme ça, ça te donne mauvais genre.
  • Lol c’est quoi cette veste ??? Tu l’as piquée à ta grand-mère ? / C’est quoi cette veste ??? T’as tué un troupeau de yacks ???!! *
  • Toi t’as l’air fatigué. Faut dormir la nuit hein. (et là tu te sens moche et lasse d’un seul coup)
  • Toi t’as une tête à avoir des chats / Toi je suis sûr que t’es végétarienne, tu manges rien non ? / Ah t’es végétarienne ? Je me disais bien que t’étais une chieuse.
  • Toi t’es une princesse non ?
  • Bon, puisque madame est une princesse, je t’invite mais vraiment j’ai pas beaucoup d’argent, la prochaine fois c’est toi hein (assez culpabilisant, pour le plaisir d’offrir ou de faire plaisir, on repassera)
  • Et tu fais quoi dans la vie ? Ah bon… mais tu avais d’autres ambitions? (on m’a fait le coup l’année dernière et ça fait pas du bien à entendre)
  • Pourquoi tu croises les bras, t’as pas confiance en toi ? (psychologie à 2 balles)
  • Pourquoi tu fais la gueule ? Allez, souris un peu ! (et là pour le coup tu fais vraiment la gueule)
  • Allez décoince-toi / lâche-toi ! (on est ok cette phrase provoque tout le contraire)
  • Pourquoi tu danses comme ça, tu sais pas bouger tes hanches ?

Le mec relou des soirees-tu te prends pour une princesse_gauloise de nuits

  • Quoi !?? Tu bois pas ??? Lol tu veux une tisane ? / Tu dois pas être très fun comme fille.
  • Comment ? C’est la première fois que tu viens ici ?! Mais tu sors jamais lol !!
  • Ha ha ton accent anglais est pourri / Hey mais c’est du yaourt ce que tu chantes / Ha ha la meuf elle connaît pas les paroles. (Si jamais vous vous mettez à fredonner sur une chanson et qu’il vous chambre)
  • T’as pas une clope ? Allez fais pas ta radine. (précision : quinzième fois qu’il taxe)
  • Ah mais en fait j’aurais pas dit mais t’as un petit ventre, mais non te vexe pas c’est mieux t’es pas une fille de magazine, t’es une fille de la vraie vie. (phrase pute on est d’accord)
  • Tiens-toi droite t’es voûtée, faut être fier de son corps tu sais (et là tu te sens tout sauf fière)
  • C’est dommage ton jean te fait les fesses plates. / Ou : ce jean n’est pas à ta taille, on voit ta culotte lol (alors qu’on a fait exprès de mettre un superbe taille basse, et forcément quand on s’assoit au bar, parfois, il arrive qu’on voit un peu la culotte… Bref on se croyait sexy, et là on se sent ridicule)
  • Tiens par exemple, t’as vu la fille là bas, qui d’ailleurs est tout à fait mon style, elle a un jean qui la met en valeur, elle. (un classique : la comparaison désavantageuse pour nous)
  • Prouve-moi que j’ai raison de m’intéresser à toi ! (au secours le défi à la con, ne rentrez surtout pas dans son jeu)
  • T’en as ou pas ? (heu, du « swag », des couilles, de la coke, des clopes ???… On sait pas toujours bien de quoi il parle, et on hésite à lui demander des précisions de peur de passer pour une idiote, surtout qu’il se moquera de nous, inexorablement)

Le mec relou des soirees-allez souris un peu_gauloise de nuits

Phrases fétiches récurrentes : Non mais je dis ça pour ton bien ! / Ne le prends pas mal, mais… / Si je peux me permettre une petite remarque : … / Oui mais vous les filles, vous êtes… / Pff c’est vraiment une réflexion de meuf ça…

Ce que le mec relou n’a pas compris, c’est que : « On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ». Dieu merci, cette « drague » particulière ne peut fonctionner qu’avec celles qui ne sont pas sorties de la période « bad boy » offensant qui leur en met plein la tête. Et encore faudrait-il que celui-ci ait à minima du charisme.

do not let the bastards let you down-mec relou

Au lieu d’être tout simplement sympa avec son entourage, le relou va pointer les défauts et les failles, il sait très bien qu’il peut blesser, mais il se vante de dire ce qu’il pense, et que la franchise c’est bien.

Il n’est pas rare que le relou des soirées s’en prenne aussi à la gent masculine (parce qu’il est jaloux du mec bien dans sa peau qui, lui, n’a pas besoin de casser pour pécho).

D’une manière générale, fuyez les gens malveillants qui essaient de vous rabaisser, et qui vous font vous sentir mal.
Et si vous avez déjà été victime ou témoin d’autres phrases assassines (homme ou femme), n’hésitez pas à compléter cette liste !

 

* Je précise que j’aime et que je ne porte que de la FAUSSE fourrure.

* Précision sur le mec relou : on parle bien de quelqu’un que vous venez de rencontrer et qui direct vous envoie des pics. Pas d’un ami de longue date qui pourrait vous trouver fatiguée et vous dire d’y aller mollo au taf et de vous reposer (là c’est bienveillant). Okay?

Sources photos : Image à la une + chien N&B > Seafox tumblr/ Gilet ‘grand-mère’ > Etsy/ Blanche-Neige selfie > demotivateur/

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply La Fille qui voulait se faire prendre – Gauloise de Nuits 29 mai 2015 at 13:40

    […] – Le nouveau soutien-gorge : un peu débile, car personne ne le voit. Enfin si mais ce sera logiquement après avoir consommé. Idem pour la nouvelle culotte en dentelle, qui gratte un peu, mais il faut souffrir pour être belle… pour rien en fait. En résumé, gros potentiel frustration sur ces accessoires, à moins d’adopter le total look transparent, mais délicat à assumer. Point trop n’en faut. Et puis après on me demande pourquoi j’ai mis un soutif noir ou rouge avec un haut blanc transparent. Gnéééé (remarque un peu bête, voir l’article sur Le Relou des soirées). […]

  • Leave a Reply