Comment (ne pas) trouver le prince charmant ? Faire Une Liste

J-ai-revu-mes-criteres-a-la-baisse-et-j-ai-rencontre-le-prince-charlatan_gauloise-de-nuits-article-01

L’élaboration de la fameuse liste a eu lieu quelque part pendant l’automne 2005. 

Repère temporel : La Fête foraine de Dijon (ville se trouvant en Côte d’Or).

J’étais célibataire depuis, allez, 2 bonnes années. Ma dernière relation de 5 ans avec Sinbad le Prince du désert m’avait heu, légèrement transformée en une sorte de « tortue apathique », terrée confortablement dans sa carapace … Et ça c’est nettement moins cool qu’être transformée en tortue ninja !

Je n’avais pas eu de flirts, pas de smacks, pas de coups de cœur (ni de coups de reins) depuis la fin de cette histoire. Pas vraiment de « cible » non plus. Enfin si, une, mais c’était une sorte d’Amant du Net » (virtuel donc) avec qui je tchatais sur MSN depuis des années, et que je surnommais « Hello Queutard ».

Et moi à l’époque avec les mecs, je ne mettais pas toutes les chances de mon côté j’avoue.

Sleeping-beauty-DRAGON-Prince_gauloise-de-nuits-600-article-01Oui c’est moi le dragon ^^

J’étais presque disposée à me résigner à tout jamais dans le célibat. Mon beauf avait confié ses inquiétudes à mon sujet à ma sœur ainée : « Giulia a déjà plus de 25 ans (ah mon dieu je suis une vieille bique), elle va finir comme mes sœurs ! »

Note de l’auteur : les sœurs en question avaient quelques années de plus que moi, jamais de mecs à présenter à la famille, célibattantes de l’éternel, logées dans de super apparts parisiens rive gauche ; mais elles cartonnaient au niveau professionnel. Au moins cela compensait le vide intersidéral de leurs vies affectives.

Moi j’enchaînais les missions d’intérim, je louais un petit studio, et je possédais un chat.

Mais revenons à nos moutons. J’étais entre 2 missions, désœuvrée, et je traînais souvent l’après-midi à la fête foraine de Dijon (mais oui cette ville existe, même pour Jean-Pierre Foucault). Et là, une amie bienveillante m’a conseillé de lister les qualités que je cherchais chez un homme. Soi-disant ceci m’aiderait à savoir ce que je voulais vraiment et à démarrer proprement ma « quête ».

Je pondis un truc du style >> Giulia’s Wishlist:

  • Un mec bien dans ses baskets, sûr de lui, mais pas snobinard.
  • Un mec sociable, avec plein d’amis, mais c’est lui le leader du groupe forcément.
  • Un mec un peu fêtard, parce qu’il faut bien s’amuser, mais raisonnable.
  • Un mec looké, bien sapé, tendance, mais pas précieux.
  • Un VRAI MEC, galant, un peu macho, mais dans le bon sens du terme, c’est-à-dire : « C’est à l’homme de payer le resto chérie » « Tiens je t’ai acheté des petits tops, je pense que tu seras très belle dedans ».
  • Un mec très attentionné, mais pas carpette (Qui voudrait d’une serpillère ?).
  • Un mec séduisant qui attire les filles comme des mouches car son CHARISME est irrésistible, mais qui reste ultra-fidèle à sa nana en toute circonstance.
  • Un mec drôle, intelligent, pas trop moche, pas trop petit, pas trop grand, pas top mince, pas trop musclé, un peu poilu quand même et qui sent bon de la bouche, des pieds, des aisselles, du caleçon, des cheveux  (oui des cheveux de mecs ça pue parfois), etc…
  • Un mec un peu geek qui saura formater mon ordi, m’installer des logiciels de la balle qui tue (vieille expression certes, mais nous sommes en 2005) et aussi réparer mon lavabo qui fuit.
  • Un mec pas obsédé, mais qui est pourvu d’une belle « libido » (faut pas déconner quand même) et accessoirement très très très très bon coup.
  • Un mec avec plein de cheveux (j’ai peur des chauves… sauf de Jason Statham, mais je ne le connaissais pas encore).

Et ça donna un truc du style :

Mouton-cinq-5-pattes-article-02-600Un mouton à 5 pattes ça n’existe pas.

Fallait-il que je revois mes exigences à la baisse ?  Je me trouvais sympa pourtant, c’étaient vraiment les critères minimums. De plus, je n’avais pas beaucoup de critères physiques, tout était une question d’attitude (Le Fameux Mec Alpha), c’est honorable non ?

Mon cas était-il désespéré ? Il était pourtant loin d’être un cas isolé. Cette certitude ne me rassurait pas vraiment, nous étions peut-être trop nombreuses sur le marché des célibataires.

Il fallait que je me démarque… Justement, les hommes, que cherchaient-ils ?

Retournons la situation, à quoi ressemblerait une liste faite par un homme ?

  • Critères physiques : Bonnasse. Bien foutue.
  • Autres : Pas casse-couilles.

Oui pour les mecs, tout est plus simple. Dans le pas casse-couilles, il faut bien intégrer les notions de « Pas jalouse » et « Toujours prête pour une partie de jambes en l’air » mais-seulement-avec-son-mec-car-elle-est-d-une-fidélité-indéfectible. C’est mieux avec les options :  « n’a jamais la migraine, ni de poils incarnés, … etc… »

Poupee-gonflable-doll-fantasme-gauloise-de-nuits-article-03-600Hey salut poupée ça va ?

Ceci étant, aucun de mes potes garçons n’est maqué avec ce genre de profil (Ah bon c’est étonnant ??!?). Je pense d’ailleurs que cette femme n’existe pas. Ouf baisse de pression ! Mais ils savent se consoler avec leurs avatars (Skins) League Of Legends. Ou alors ils matent des mangas, ou du porno.

De nouveau je m’interrogeais : Fallait-il que je revois mes exigences à la baisse ?

Avec le recul, cette liste n’a servi à rien.

Si ce n’est que ça a rendu la tâche encore plus difficile…

 

To be continued

 

Source photo mouton à 5 pattes >> e-kaki.net

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply